5 bonnes raisons de choisir une tondeuse thermique autotractée

Encore appelée tondeuse à essence, la tondeuse thermique existe sous deux formes : la tondeuse autoportée et la tondeuse autotractée. Elle est alimentée avec du carburant sans plomb. Grâce à ses caractéristiques uniques, elle se démarque des autres types de tondeuses et permet de facilement tondre le gazon du jardin. De nombreuses raisons justifient donc son choix. Pour vous en donner une idée, le présent article fait un focus sur 5 bonnes raisons de choisir la tondeuse thermique autotractée.

1. La fonction autotractée de la tondeuse

La fonction autotractée est différente de celle autoportée avec laquelle il ne faut pas la confondre. Grâce à cette fonction, l’utilisateur n’a plus besoin de fournir un effort considérable, car la tondeuse avance toute seule. La qualité de cette fonction est aussi reliée à la puissance de l’appareil. En effet, plus l’appareil est puissant, plus la conduite de la tondeuse est facile. Les tondeuses thermiques étant connues pour leur poids, cette fonction aide à soulager l’utilisateur. Aussi, la caractéristique autotractée est beaucoup plus utile pour les terrains à pente où la poussée devient difficile.

2. La fonction mulching de la tondeuse autotractée

La fonction mulching est une nouvelle technologie présente sur la majorité des tondeuses thermiques et intervient lors du ramassage des déchets de tonte. Elle vous évite de faire le ramassage des déchets en hachant finement les herbes issues de la tonte. Grâce à cette fonction, les déchets issus de la tonte sont utilisés à des fins plus utiles. En effet, ils sont distribués sur la pelouse pour servir ensuite de fertilisant naturel et de paillis protecteur ainsi que nutritif pour le gazon. Vous aurez donc un jardin parfait et brillant sans déchets.

3. La largeur et la hauteur de coupe de la tondeuse

La largeur de coupe des tondeuses thermiques varie de 30 à 100 cm. Elle est importante pour les terrains de grande superficie. Une tondeuse ayant une grande largeur de coupe réduit pour les va-et-vient tout en contribuant à une meilleure maniabilité. Ce faisant, vous pourrez couvrir plus facilement une grande surface avec rapidité.

Pour ce qui est de la hauteur de coupe, elle permet de tondre votre pelouse en fonction de ses besoins et peut varier entre 2 et 6 cm. De plus, vous avez la possibilité de la régler pour de meilleurs résultats. Le réglage peut être manuel (au niveau des roues) ou centralisé (un levier unique). Il garantit à votre pelouse une croissance optimale ainsi qu’un bel aspect. 

4. Le moteur et la puissance de la tondeuse

tondeuse thermique autotractée

En raison de ses caractéristiques, le moteur 4 temps est privilégié pour l’entretien de sa pelouse. Le moteur 4 temps est très performant avec un couple plus élevé qui facilite le démarrage de la machine. Grâce au réservoir du moteur 4 temps, vous n’aurez plus besoin de faire le mélange de l’huile et de l’essence, car il se fait de façon automatique. La puissance du moteur indique la performance de votre tondeuse. Elle est généralement comprise entre 1 500 et 2 000 watts pour une tonte efficace avec un gain de temps.

5. La sécurité liée à l’utilisation de la tondeuse

La plupart des tondeuses thermiques sont dotées aujourd’hui d’un guidon ergonomique repliable. Il facilite aussi bien le transport que le rangement de votre machine. Les roues de gros diamètre montées sur roulement à billes protègent votre pelouse. De plus, le bouton d’arrêt d’urgence et la lame débrayable dont sont équipés certains appareils vous permettent d’éviter divers accidents.

Maintenant que vous savez pourquoi il est important de choisir cette tondeuse, il convient de s’attarder sur son utilisation.

Comment bien utiliser la tondeuse thermique autotractée ?

Avant de démarrer votre tondeuse thermique autotractée, il est nécessaire de connaitre certaines règles importantes. La première précaution consiste à se poster derrière le guidon lors de la mise en marche pour prévenir tout danger. Ensuite, vous devez connaitre le type d’essence utilisé par le moteur. Assurez-vous de ne jamais le remplir à bord. Il est aussi déconseillé d’utiliser la tondeuse sous la pluie. Avant le démarrage, vous devez vérifier le niveau d’huile et débarrasser votre jardin de tout objet encombrant.

Pour le démarrage proprement dit, prenez le temps de lire toutes les instructions. Asseyez-vous confortablement sur le siège de votre tondeuse et réglez le guidon à une hauteur convenable. Débouchez le bouchon du robinet d’essence en soufflant dessus. Appuyez ensuite sur le bouton démarrer de votre tondeuse si le système de démarrage est électronique. Dans le cas contraire, utilisez le lanceur pour la mise en marche. Ensuite, désactivez le frein moteur en positionnant le levier contre le guidon. Enfin, mettez la commande d’accélération en position maximum pour commencer votre tonte.

Par ailleurs, vous pouvez consulter la notice pour en savoir plus sur le fonctionnement d’une tondeuse thermique autotractée.