Alors qu’on croyait avoir tout vu en matière de déco intérieur, le phénomène du hygge fait son apparition. D’origine danoise, le hygge se révèle être un véritable art de vivre dans le pays. Adopter le hygge serait une façon de s’ouvrir au bonheur sous son toit. À l’approche de l’hiver, cette tendance déco fait parler d’elle un peu partout, dans les livres comme sur la toile au point de susciter notre envie de lui consacrer à notre tour un article.

Le hygge, kezako ?

Le concept du hygge désigne plusieurs choses se rapportant au design d’intérieur, à savoir le confort et la douceur du foyer. Il évoque particulièrement un bon moment partagé en famille ou avec des amis, ce qui reflète largement la convivialité. Attribué au sens du mot « bien-être », le hygge se prononce « hugueu » à l’oral en norvégien.

1 HYGGE

S’il définit les différentes activités comme pique-niquer dans un parc à la belle saison avec des proches au sens propre, en design, il s’applique plutôt en hiver. Le hygge se caractérise par une petite série de stratégie comme s’entourer de chaleur et de confort par la décoration pendant la saison froide.

Pourquoi en hiver ?

2 HYGGE

Dans votre foyer, le hygge représente tout ce qui vous permet de passer un moment agréable et vous relaxer. Son application se traduit ainsi par le recours à toutes sortes d’objets déco qui crée une ambiance chaleureuse. Pour mieux illustrer le hygge, il y a par exemple des éléments permettant de créer de la texture dans un décor tel que les coussins, ainsi que d’autres matières enveloppantes. Beaucoup de chandelles viennent également égayer la déco en termes de lumière.

Les éléments nécessaires pour adopter le style « hygge »

Les éléments essentiels qui entrent en jeu pour « hygger » une maison sont les suivants :

  • les bougies : que ce soit pour illuminer la table ou pour parfumer la pièce, les Danois sont de grands utilisateurs de bougie. Le pays écoule près de 6 kg de bougie par an, et par habitant. Dans la déco style hygge, ces accessoires servent à se ressourcer dans un bon bain chaud, parfumer le salon, éclairer des coins sombres. En tout cas, les bougies s’imposent dans toutes les pièces de la maison.
  • le plaid : il permet de réchauffer l’atmosphère quelle que soit sa matière : laine, lin ou maille.
  • les coussins : ils s’utilisent un peu partout sur le canapé, le fauteuil et les chambres.
  • un éclairage tamisé : pour apporter une ambiance cosy on privilégie une lumière indirecte. Pour cela, on utilise des appliques, des lampes par grappes, et parfois de petites guirlandes lumineuses, notamment avec l’arrivée de Noel.
  • les couleurs poudrées : les Danois privilégient le monochrome et les teintes neutres comme le nude et les pastels, histoire de créer une harmonie de douceur.
  • les matériaux bruts : il faut miser sur les matières organiques et naturelles comme le bois.
  • les peaux : naturelles ou synthétiques, les peaux sont les bienvenues pour réchauffer l’atmosphère.

 

3 HYGGE .

En résumé, le hygge se définit comme le fait de savoir jouir et apprécier tout le confort dans le foyer en créant une source de chaleur pour un maximum de bien-être. Cette tendance venue du Danemark n’a pas d’équivalence dans les langues étrangères, ce qui fait sa particularité. Le plus important c’est de maîtriser le concept afin de l’adopter dans votre foyer, pour y apporter chaleur et réconfort.